Attaque des rebelles ADF-Nalu à Oicha

9 personnes ont été tuées et 5 blessées


Edouard Pacifique Valumbira ph InKivuButembo

Oicha - Nord Kivu (République Démocratique du Congo)

09/10/2014

 

Des morts et des blessés chaque jour. Ce jeudi 9 octobre 2014, 9 personnes ont été tuées par armes à feu et blanches, et 5 autres blessées, parmi eux un grièvement blessé.

Ce bilan est fruit d’une incursion criminelle au quartier Bakaiko en cite d’Oicha la nuit de mercredi à ce jeudi par les ADF-NALU.

La tension est vive en cité d’Oicha. On assiste à un déplacement massif  de la population des environs vers la ville de Beni et Butembo où elle arrive en grand nombre. Elle vient de la cité et des villages environnants comme Eringeti, Mukoko. 

De la source de la société civile nous apprenons que des tractes seraient ramassés en cité d’Oicha sur lesquels est écrit : « nabado » (c’est encore rien).

Pendant que nous présentons cette dépêche, nous apprenons que les ADF continuent à égorger à la machette des populations et aucun dispositif militaire n’est propulsé en ce lieu.

Même les corps des victimes sont surveillés par une bande des assaillants. Cette situation a provoqué un déplacement massif des populations civiles vers Beni (34 km) et Butembo (85 km) au Nord de la zone sinistrée ou aucun dispositif sécuritaire et humanitaire n’est envisagée.

Rappelons que ce carnage survient quelques jours seulement après enlèvement de huit personnes don cinq ont été égorgées, deux autres torturées et une fille pygmée violée en enfonçant le canon d’un fusil dans son organe génital, dans la nuit du dimanche 5 au lundi 6 octobre passé.

 

InKivuButembo/Wartoy 2014